Aurélien Ivars, traduction & adaptation

Anglais & espagnol vers français



Passionné par les mots comme par les images, j’interviens à la croisée des disciplines, entre

art & science, technique & esthétique.


Contexte, auteurs, lecteurs & références culturelles... Autant de paramètres décisifs dans la bonne traduction de vos documents. Rien n’est donc laissé au hasard, c’est un travail d’orfèvre.

 

Artisan du sens, j’utilise tous les outils de la langue française pour transmettre votre message,

les bons mots au service de votre image.

 DOMAINES :

arts graphiques & mode

sciences & technologies

— rédactionnel en français

 CLIENTS :

— musées & maisons d'édition

— organisations internationales
— entreprises et agences

 CONTENUS :

— textes rédactionnels

— textes techniques
— sites web & SEO


Projets récents


Traduction de l'espagnol vers le français d'un article d'Érika Goyarrola Olano dans le cadre de l'exposition Ed van der Elsken, La vie folle au Jeu de Paume, Paris.
La parole à… Erika Goyarrola Olano : « les adieux d’Ed van der Elsken »


Traduction d'un article de Rosalind Krauss dans le cadre de l'exposition Peter Campus, video ergo sum au Jeu de Paume, Paris.
« Art vidéo : L’esthétique du narcissisme » de Rosalind Krauss


Traduction d'un article de Jordana Mendelson dans le cadre de l'exposition Eli Lotar (1905 - 1969) au Jeu de Paume, Paris.
La vision dissidente d’Éli Lotar dans Terre sans pain de Luis Buñuel


Traduction anglais-français mode

Traduction d’articles pour le magazine du Jeu de Paume, Paris, sur l’œuvre du photographe tchèque Josef Sudek.
Adele Tutter : Sudek, Janáček, Hukvaldy et moi
« Janáček – Hukvaldy » de Josef Sudek


La sortie de PLI, revue d’architecture et d’édition, pour laquelle j’ai traduit un article intitulé Le droit de changer : vers une perméabilité réelle des professions créatives, de Carlos Romo Melgar. Le lancement du n° 1 de la revue, le 24 septembre à la librairie Volume, à Paris, a attiré beaucoup de monde !


Un beau projet alliant science et art : la traduction du livret de présentation de Pérégrinations à l’infini, une sculpture de quinze tonnes d’acier sur laquelle sont gravées près de 400 découvertes scientifiques dans leur langue d’origine, inaugurée au CERN en décembre 2014.

Photos : Aurélien Ivars